napieralski_empruntscc

Emprunts néologiques et équivalents autochtones : études interlangues

    Opis produktu

    La mondialisation accélère les contacts de langues et uniformise les modes de vie et de pensée par-delà les frontières. Le présent ouvrage donne un aperçu, à travers différentes langues, de l’impact linguistique de ces phénomènes de mondialisation et de contacts sur les emprunts lexicaux et sur leurs conséquences sur le lexique des langues qui les importent ou en subissent les influences.

    Les différentes contributions rassemblées ici s’intéressent à des emprunts (essentiellement à l’anglais) apparus récemment ainsi qu’aux éventuels néologismes créés comme équivalents (traductions, calques, synthèses néologiques) et en analysent la circulation. Les recherches, conduites sur une ou plusieurs langues (français et polonais mais aussi arabe, espagnol, italien et tchèque) dans des domaines sociétaux innovants, montrent des différences de réactivité des langues, ou plutôt de leurs locuteurs, face à ces emprunts : acceptation des emprunts tels quels, assimilation plus ou moins importante ou recherche d’équivalents, qu’il s’agisse de réactions spontanées ou du résultat de politiques d’aménagement linguistique.

    Komentarze

    Table des matières

    Introduction 7
    Emmanuel CARTIER, Julie VIAUX – Étude de la pénétration des anglicismes de type N ou ADJ(-)Ving à partir d’un corpus contemporain journalistique : les exemples de bashing et shaming en français contemporain 11
    John HUMBLEY – Class action all’italiana : raisons d’un double échec 35
    Jan LAZAR, Andrzej NAPIERALSKI, Jean-François SABLAYROLLES – Le selfie et ses différentes formes : l’amour de soi et le corps en morceaux 49
    Adam RENWICK – Les mots des réseaux sociaux 73
    Fouad MAALI – Une étude comparée de l’utilisation des emprunts et de leurs équivalents arabes dans la terminologie des réseaux sociaux 89
    Silvia Domenica ZOLLO – Les emprunts néologiques dans le lexique de la cosmétique et leurs équivalents en français et en italien 103
    Marcelina BAŃKOWSKA – Les emprunts récents dans la terminologie de la mode vestimentaire 119
    Radka MUDROCHOVÁ, Jan LAZAR – Hipster, preppy, girly . . . À propos des néologismes liés à la mode et de leur circulation en français et en tchèque 133
    Alena PODHORNÁ-POLICKÁ, Anne-Caroline FIÉVET – La circulation du néologisme SWAG : résultats d’une enquête par questionnaires auprès de jeunes de la région parisienne et de Nice 147
    Jean-Pierre GOUDAILLIER – Emprunts en Français Contemporain des Cités (FCC) : plusieurs décennies d’un turnover permanent 159
    Agnieszka WOCH – Autour du Brexit : de la créativité lexicale des twitteurs polonais et français dans les commentaires politiques 167
    Christine JACQUET-PFAU – Des emprunts néologiques pour exprimer le partage 177
    Myriam PAQUET-GAUTHIER – Changements sémantiques sous l’influence de l’anglais : le cas de quatre « emprunts de sens » en français au Québec (1992–2012) 201
    Ramdane BOUKHERROUF, Rabah TABTI – Néologismes et calques dans le kabyle moderne : cas du code de la route et des journaux d’information 229
    M. Amor MONTANÉ, M. Teresa CABRÉ – Les emprunts dans le processus de normalisation terminologique du catalan 241
    Najet BOUTMGHARINE-IDYASSNER – Les emprunts néologiques et les stratégies de glose : essai de catégorisation 257
    Giovanni TALLARICO – « Cinquante nuances de board » : anglicismes néologiques et équivalents autochtones dans le domaine des sports de glisse 271
    Anna BOCHNAKOWA – Les anglicismes avec food en polonais actuel 289
    Alicja KACPRZAK – Les termes basés sur coach et coaching en polonais 303
    Dorota LAJUS – Le fonctionnement de néologismes d’origine française dans la presse polonaise 317
    Piotr SORBET – Autour des gallicismes contemporains dans le monde hispanophone 333

    Komentarze

    Recenzje

    Na razie brak recenzji produktów.

    Napisz pierwszą opinię o “Emprunts néologiques et équivalents autochtones : études interlangues”

    DOSTĘPNE PRODUKTY:

    Brak w magazynie